Home | The Call | About VAORRC | Lawsuit | Petition | Newsletters | News | Educational Materials | Links | Contact

Global Exchange 180

Rejet du procès vietnamien de l'Agent Orange, un affront à la Justice

San Francisco, CA
le 8 mars 2008

Medea Benjamin, Kevin Danaher, Kirsten Moller, Co-Founders, Global Exchange.

Global Exchange est une association à but non-lucratif financée par les contributions de ses adhérents qui défent des droits de l'homme internationaux. Fondée en 1988 et basée à San Francisco (USA), elle promeut activement la paix et la justice economique et sociale à travers plusieurs programs.

Pour davantage d'informations concernant l'Agent Orange, veuillez
consulter les sites Internet, en langue anglaise, de Veterans pour la Paix et de la Campagne d'Aide et de Justice pour les Victimes Vietnamiennes de l'Agent Orange (Vietnam Agent Orange Relief
and Responsibility Campaign
).

Global Exchange
2017 Mission Street, Second Floor – San Francisco, CA 94110
E-mail: Medea Benjamin – Webpage: www.globalexchange.org

REJET DU PROCÈS VIETNAMIEN DE L'AGENT ORANGE,
UN AFFRONT À LA JUSTICE

Global Exchange se joint à la communité internationale des Droits de l'Homme pour condamner la récente annonce du rejet du procès en appel des victimes vietnamiennes de l'Agent Orange (AO) contre les corporations américaines productrices de l'arme chimique connue sous le nom de Agent orange/Dioxine. Cette même Cour d'Appel de New York a aussi refusé de régler les dédommagements des dizaines de milliers de vétérans américains de la guerre du Vietnam qui continuent à souffrir de la contamination de ce défoliant déversé en leur temps.

En tant que Citoyens américains, nous en particulier, allons assigner notre gouvernement et nos corporations chimiques comme responsables du dégât monstrueux fait à plus de 3 millions de Vietnamiens, dont plusieurs centaines de milliers d'enfants. Ces jeunes victimes de la deuxième et troisième génération aujourd'hui vivent des vies tragiques avec des malformations horribles à la naissance, des cancers et d'autres problèmes de santé dus aux conséquences de l'AO, toxic destructeur des gènes. Ces "pollueurs" doivent payer pour les soins aux victimes et nettoyer les sols "points chauds" contaminés, selon les plaintes évaluées dans le récent rejet du procès en appel.

L'ignorance n'est pas une excuse. Plus de 60 ans auparavant, le Président américain Roosevelt avait interdit l'emploi de l'Agent orange pendant la Deuxième Guerre mondiale à cause de sa nocivité connue, la dioxine, produit chimique le plus toxique qui a été créé par la science. En dépit des dizaines d'années de dénégation, notre gouvernement a de facto admis le lien direct entre l'exposition à l'AO/dioxine et son impact important sur la santé humaine lorsqu'en 1984 et en 1991 il a ordonné que les Vétérans américains reçoivent le minimun des soins de santé et des dédommagements pour leur handicap. Récemment, l'Association de Santé Publique américaine (American Public Health Association) s'est unie aux scientifiques et professionnels de la santé dans le monde pour pétitionner le gouvernement américain et les corporations chimiques impliquées de pourvoir aux "besoins financiers et de santé pour les handicappés Vietnamiens et Américains" et aux "rémédiation et nettoyage" des zones contaminées au Vietnam. Les vétérans de la guerre du Vietnam en Australie, à la Nouvelle Zélande et en Corée du Sud, ont intenté des procès et réussi à obtenir de leurs gouvernements des indemnisations, et ils supportent l'aide morale au vietnam. Quand notre gouvernement en définitive va-t-il prendre ses responsabilités?

Les plaignants vietnamiens sous la conduite de l'Association vietnamienne pour les victimes de l'Agent Orange/dioxine (VAVA) s'engagent à continuer leur lutte jusqu'à ce que la justice et l'équité leur soient rendues. Global Exchange, Les Vétérans pour la Paix, les gouvernements amis, les Scientifiques, les Citoyens, les ONG d'autres pays dans le monde vont continuer à épauler les Victimes de l'AO/dioxine dans leur requête pour la résolution de l'impact de cette conséquénce dévastatrice de la guerre du Vietnam.

Vietnam Agent Orange Relief & Responsibility Campaign | info@vn-agentorange.org | P.O. Box 303, Prince Street, New York, NY 10012-0006